Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voyage à Nigaudland

 J’ai décidé de voyager un peu et visiter Nigaudland .Les voyages entretiennent l’esprit après tout.

Les circuits touristiques à Nigaudland se ressemblent beaucoup d'un tour opérateur à l'autre. J'ai  entendu beaucoup parler de ce pays sur Internet. Il est habité par les spécialistes en tout et compétents en rien de la nutrition et du bien être. Mais découvrons sur place. Il est temps de rejoindre l'aéroport.

Atterrissage à Nigaudland. Au poste de contrôle des frontières, on m'invite vivement à laisser mon cerveau en consigne. Je refuse. Passé les contrôles, tout le groupe a rendez-vous avec notre guide, le professeur docteur énergéticien quantique, Charles Athan.

On monte dans le bus et c'est parti pour une visite guidée de Nigaudland.

Voyage à Nigaudland

1ère étape : DETOX CITY

Detox City, la ville connue pour ses usines de fabrication de lessive. Le programme touristique promet qu'à l'issue de la visite, vous êtes entièrement purifié et purgé. J'ai demandé au guide comment fonctionnait la lessive, je n'ai jamais eu de réponse. Cette ville possède de nombreuses échoppes où on peut goûter différents jus possibles. On est à la fin de l'hiver et il y a beaucoup d'activité. Quand le froid a fait geler les canalisations, un bon coup détox d'antigel dans le porte feuilles et ça devrait repartir. J'accuse le coup  d'apprendre que mon corps est rempli d'ordures et de toxines. Comment ai je pu vivre en bonne santé ainsi, comment ont fait mon foie et mes reins qui ignoraient jusqu'à aujourd'hui l'existence de ces potions magiques nettoyantes ?

Des jus, beaucoup de jus, nous hèle un propriétaire de magasin. Le guide nous chuchote à l'oreille qu'il s'agit du Père suprême des jus, Edgar dit le séducteur, le Casanova des jus, guide spirituel pour de nombreux habitants de la ville. La légende dit qu'il a fait repousser les bras d'une personne handicapé et que ses jus guérissent toutes les maladies.

Le guide nous explique également qu'il y a des déchets qui s'accumulent dans nos intestins et qu'il faut les détoxifier. Ca tombe bien, il faut que j'aille aux toilettes. Ca me coûtera moins cher, même si les toilettes sont payantes.

 

Nettoyage du corps en cours

Nettoyage du corps en cours

2ème étape : JEUNE CITY

Avec tout ce que j'ai dépensé en jus et autres pour nettoyer mon corps, j'espère rentrer dans mes frais car il n'y a pas de nourriture à vendre ici. Le guide me vante les bienfaits du jeûne thérapeutique. Il m'explique qu'il faut mettre son système digestif au repos. C'est pourtant ce que je fais la nuit quand je dors. Et d'ailleurs, ça sert à quoi de jeûner ? Pour me répondre, un spécialiste, le Dr Lobo Tommy.

Jeûner fait perdre du poids. Ca me rassure de savoir qu'en mangeant moins ou pas d'un tout, on perd du poids. Ce n'est pas évident à appréhender comme concept. Heureusement que le professeur est là. Jeûner nettoie aussi l'organisme. D'ailleurs Jeûne City est jumelé avec Detox City.

Un jeûne réussi

Un jeûne réussi

3ème étape : PALEO CITY

Le régime paléolithique. Mangeons comme nos ancêtres au paléolithique. Super, même des livres avec des recettes de cuisine paléo, avec des bananes. Je vais même parfaire ma culture préhistorique car je ne savais pas que nos ancêtres préhistoriques mangeaient des bananes.

Heu stop. Le paléolithique s’étale de –3 millions d’années à – 30 000 ans environ et plusieurs ancêtres de notre espèce se sont succédé. Homo erectus, Homo ergaster, etc. C’est le régime alimentaire à qui que je dois adopter ? Certains cuisaient les aliments d’autres non, je fais comment ? Bref je ne suis pas plus avancé.

Manger bouger avec le régime paléo

Manger bouger avec le régime paléo

4ème étape : VEGAN CITY

Rendez vous sur la place du village où trône la statue impressionnante de Happy Vegesky, le pape du manger vert. Visite du muséum d'histoire naturelle consacré à Homo veganensis. je suis attiré par la frise traçant l'évolution de notre espèce. On y apprend que nos ancêtres étaient des brouteurs d'herbes. C'est paradoxal avec ce que j'ai apprit à l'école et ce que prônent les habitants de paleocity.

Les entreprises fleurissent dans cette ville, on y trouve des industriels qui commercialisent des pilules (on m'explique que sans cette pilule, les habitants seraient carencés), des agriculteurs qui pulvérisent beaucoup de pesticides dans les champs (l'épandage de déjections animales étant interdite par les lois de la ville, les habitants ont approuvés à l'humanité que l'épandage de pesticides était une solution plus convenable pour l'environnement) et enfin des industries agro- alimentaires qui vendent des steaks, des saucisses et des fromages végétaux avec le label "happyvegan" La composition de ces produits, principalement de l'huile de palme, est un modèle pour la préservation de l'environnement.

Les habitants vantent la clairvoyance et le génie du grand Happy Vegesky qui a remplacé les pâtures d'animaux par des champs de céréales et des industries agro-alimentaires. Son modèle est vanté comme un exemple de transition écologique réussi.

Source : https://www.facebook.com/lesdessinsdefabb/

Source : https://www.facebook.com/lesdessinsdefabb/

5ème étape : ANTILAIT CITY

Nous sommes accueillis par le maire en personne de la bourgade, M. Perry Mokkard. Savez vous que nous sommes la seule espèce au monde à boire du lait d'un autre animal ? Heu oui, on est aussi la seule espèce au monde à cuire ses aliments ! C'est grave ?

Le lait de vache, c'est pour le veau ! me dit-il en me tendant un verre de lait d'amande. Pauvres graines d'amandes...Elles étaient destinées à la reproduction de l'amandier...

Le lait c'est du poison. Bon ça fait quand 10 000 ans que l'humanité en consomme. Vu la courbe démographique de notre espèce, il y a mieux comme poison.

Bref, on quitte vite cette bourgade. Ca ne transpire pas l'honnêteté intellectuelle ici.

L'homme est le seul animal à boire du lait d'une autre espèce

L'homme est le seul animal à boire du lait d'une autre espèce

6ème étape : CONSPIRATION CITY

Charmante petite bourgade connue pour héberger nombre de sommités scientifiques. Beaucoup ont publiés des articles dans de prestigieuses revues scientifiques vendues en supermarché au rayon presse people.

Dans la librairie Art Naque, je découvre dans un très vieux livre daté du paléolithique moyen, le secret que personne ne doit savoir,  la plante miraculeuse poussant sur un rocher à Lourdes, qui guérit tout et qui fait trembler toute la communauté scientifique et pharmaceutique. Je croise la responsable de la librairie, Mme Bonnie Menteur, coach en thérapie quantique et alimentation vivante. Vous savez, me dit-elle, les médecins et les pharmaciens sont des vendus, attirés par le profit. Je sais au moins que désormais je n'irais plus chez un pharmacien qui gagne de l'argent. J'en choisirais alors un qui est en liquidation judiciaire.

Rien de tel que la nature pour se soigner. C'est naturel, ça ne peut faire que du bien et ce n'est pas chimique. J'essaie de me rappeler la différence entre une molécule dans un médicament et une molécule contenue dans une plante. Peut être que j'ai du rater quelque chose au collège en chimie.

Voyage à Nigaudland

7ème étape : CACHETON CITY

Beaucoup d'échoppes avec des pilules de toutes les couleurs, avec pleins de nutriments, de minéraux etc. Si je dois ramener de la nourriture de mon voyage, au moins ça ne prendra pas beaucoup de place. je ne comprends plus rien, l'étape d'avant, ils disaient que le naturel, rien de tel.

8ème étape : ALICAMENT CITY

Ca me fait saliver toutes ces photos de fruits et légumes. Certains, je ne les connais même pas. Je découvre la baie magique des montagnes de l'Escroc Laya, la plus riche en vitamine C. Le prix est riche aussi, mais c'est parce qu'il faut la chercher très loin et qu'elle est tellement efficace pour tout guérir. Un petit calcul rapide : vu le prix, j'aurais tout autant de vitamines avec des fruits de chez nous, 10 x moins cher, ce qui me permettra d'en manger davantage.

Voyage à Nigaudland

Fin du séjour et retour à l'aéroport

Arrêt par le magasin des souvenirs. Beaucoup de livres à vendre par les blogueurs à succès d'Internet. On ne trouve plus de professionnel de la santé à Nigaudland. Internet est devenu la référence et Nigaudland se targue d'avoir la plus faible croissance démographique qui existe.

Certains livres nous informent que le gloubiboulga est une colle infâme bourrée de toxines et de germes paléo-spatiaux. Un autre nous dit qu'on nous ment, qu'on nous vaporise des produits chimiques sur la tête et que l'industrie pharmaceutique est prête à conquérir le monde depuis une base secrète sur Jupiter.

Je remercie M. Charles Athan pour cette découverte de Nigaudland. Possibilité de faire beaucoup de shopping mais la vie y est chère à mon goût.

Je vais retourner au pays goûter la bonne cuisine faite maison avec des produits du terroir et faire des randonnées. C'est tout aussi bon pour la santé et surtout moins cher.

Décollage immédiat, accompagné d'un bon roman de science-fiction. Ca ne manquait pas dans les magasins de souvenirs.

Je ne peux m'empêcher de me rappeler les paroles de feu Eco. Vive les vacances

Voyage à Nigaudland

Partager cet article

Repost 0